NON au Changement de Peuple et de Civilisation

Autocollants du NON

Au format A6 (une feuille A4 pliée en quatre, soit 105 mm par 140 mm), les autocollants du NON sont conçus pour résister aux intempéries et donc adaptés à un usage extérieur. Deux modèles d'autocollants sont disponibles :

  • le spécial présidentielle 2017 :

    Autocollants 2017

  • le classique du NON :

    Autocollants

    Le coût de fabrication est d’environ 0,13 € l’unité, frais d’expédition non compris. Nous ne les vendons pas mais proposons à ceux qui en commanderont de faire un don au NON, par Paypal ou en envoyant un chèque, pour aider à financer les réimpressions à venir. Chacun donne ce qu’il veut ou peut.

    Ils ont été livrés en liasses de trois cents, aussi serait-il plus facile que vous commandiez par liasses déjà comptées mais vous pouvez évidemment en demander moins : n’en commandez pas plus que vous n’en utiliserez.

    Pour obtenir vos autocollants, deux possibilités :

    NON au Changement de Peuple et de Civilisation
    Belle-Fontaine
    22260 Ploëzal

    Le NON vous remercie pour votre action et vous invite également, si vous ne l’êtes pas déjà, à devenir adhérent ou participant aux forums.

    Élections européennes 2014

    Une liste antiremplaciste a été présentée aux élections européennes du 25 mai 2014 (circonscription France Sud-Ouest) par le NON et le parti de l’In-nocence. Voici les 12 points de sa profession de foi :



    1. Nous estimons que la question la plus grave qui se pose à la France et aux autres pays européens, c’est celle du Grand Remplacement : le changement de peuple et de civilisation.
    2. Nous sommes favorables à un arrêt total de l’immigration extra-européenne, sauf exceptions au cas par cas.
    3. Nous sommes convaincus qu’il ne suffit pas de mettre fin à l’immigration mais qu’il faut inverser les flux migratoires. Nous sommes favorables à une remigration humainement menée, éventuellement assortie, sauf pour les clandestins et les délinquants, d’incitations pécuniaires, qui seront toujours moins coûteuses que l’immigration.
    4. Nous souhaitons que soit rétablie la dite “double peine”, d’ailleurs très improprement appelée.
    5. Nous considérons qu’il est urgent de mettre fin au dit “droit du sol”, fausse tradition nationale totalement inadaptée aux conditions modernes de la vie internationale.
    6. Nous croyons fermement que le très nécessaire rétablissement des comptes de la nation serait grandement facilité si la France cessait de subventionner à grands frais une immigration qui la ruine, c’est-à-dire de financer sa propre conquête.
    7. Nous sommes persuadés que la France doit sortir de l’absurde haine de soi et de la repentance perpétuelle que lui impose l’idéologie remplaciste et retrouver la fierté d’une histoire parmi les plus honorables et d’une culture parmi les plus brillantes que la terre ait portées.
    8. Nous estimons que la question fondamentale du Grand Remplacement ne peut être envisagée sérieusement qu’à l'échelle du continent, en accord étroit avec les autres peuples européens soumis comme le nôtre à la substitution ethnique et culturelle.
    9. Nous croyons que l’Europe doit se construire essentiellement autour des valeurs culturelles, artistiques, spirituelles et morales qui en font une grande civilisation, riche de ses racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses.
    10. Nous pensons que l’Europe doit rentrer dans l’histoire, cesser d'être le nain politique qu’elle est devenue, conquérir doublement son indépendance : face aux populations qui la conquièrent par le nombre ; face aux blocs et aux intérêts qui la régentent et la malmènent.
    11. Nous estimons que le territoire doit être défendu contre la conquête extérieure, bien sûr, mais aussi contre la laideur, contre l’artificialisation, contre les trop fameuses “retombées” économiques de tout, contre les conceptions purement financières et matérielles de la politique et du monde.
    12. Nous jugeons si avancé l’état de déréliction du système scolaire que nous préconisons, en faveur d’un enseignement rétabli dans ses traditions, ses ambitions et ses hiérarchies, une sécession interne, sur la base d’un triple volontariat : des maîtres, des parents d’élèves et des élèves eux-mêmes, au prorata des demandes.

    Profession de foi à télécharger

    Pour en savoir plus

    Les forums du NON vous sont ouverts pour recueillir vos propositions. Vous pouvez également explorer le site du NON grâce aux différents choix en haut de cette page.

  • À PROPOS & MENTIONS LÉGALES CONTACT