Le NON propose trois forums. Le premier est public, accessible à tous. Le second est réservé aux adhérents du NON et n’apparaît qu’à eux. Le troisième accueille les questions techniques sur le forum. Dans tous les cas, veuillez vous identifier ou vous inscrire pour participer aux discussions. Votre contribution au débat est vivement appréciée.
Aux armes, et caetera
  • Le président de la République française a livré en ces termes -- rapportés par Le Figaro -- son analyse des motivations de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice. D’après lui, les victimes « ont été frappés à mort pour satisfaire la cruauté d'un individu et peut-être d'un groupe ». La "cruauté", voilà enfin désigné notre ennemi ! Désormais, ce sera "guerre à la cruauté" ! Et d'ailleurs ces gens "sont le mal". 

    Bien et mal, cruauté et douceur, voici les concepts utilisés par le plus haut responsable de la République française, qui nous livre ainsi son analyse "politique" officielle. C'est à pleurer.

    Bien entendu, la France utilisera impitoyablement contre cet ennemi toutes ses armes, même les plus redoutables. Au premier rang desquelles, naturellement, notre fameuse « minute de silence » qui terrifie les islamistes les plus endurcis.

    Puis la vie reprendra, les bouquets de fleurs coupées sécheront, on découvrira les problèmes psychologiques de l'auteur de la tuerie, on battra notre coulpe d'anciens colonisateurs, et le chant du padamalgamiste élèvera sa douce mélodie. 

    Le Qatar et l’Arabie saoudite seront toujours nos meilleurs amis.

    et caetera.